Skip directly to content

Prévenir la TBE

Vous pouvez réduire le risque de TBE (encéphalite à tiques) en prenant des précautions générales. Celles-ci peuvent aider à prévenir la piqûre d'une tique infectée dans les zones à risque de TBE.

La vaccination est la seule prévention médicale qui peut aider à prévenir la TBE et elle est recommandée aux personnes qui, dans les zones à risque, font des activités en plein air pendant la saison active des tiques. La vaccination offre une protection contre les trois sous-types du virus TBE.4

Précautions générales:6

  • Portez un pantalon long, rentrez le pantalon dans vos chaussettes, portez des chaussures hautes et un T-shirt ou un pull à manches longues.
  • Après avoir marché ou joué dans des bois ou dans des buissons, examinez votre corps afin de détecter la présence éventuelle de tiques. Il est important de vérifier les plis du corps et les zones velues.
  • Évitez de marcher dans de l'herbe haute.  
  • Vous pouvez utiliser des sprays anti-insectes pour vous protéger. Malheureusement ils ne protègent que l'endroit où le spray est appliqué. De plus, ce type de produits n'offre pas une protection à 100 % et ils fonctionnent pendant plusieurs heures au maximum.

 

Ces précautions générales ne garantissent pas une protection à 100 % contre la piqûre d'une tique infectée. La vaccination contre la TBE confère une efficacité globale sur le terrain de 96,3 à 98,7% chez les personnes régulièrement vaccinées.10 La vaccination est donc la protection la plus efficace contre le virus TBE. Lorsque vous êtes infecté par le virus TBE, il n'existe malheureusement pas de traitement spécifique.3 À ce moment-là, vous ne pouvez traiter que les symptômes et non le virus. Comme l'encéphalite à tiques est un virus, l'antibiothérapie n'a aucun effet.

 

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien

 

Recommandations 

Conseil de l’Institut de Médecine Tropicale6 

La TBE (encéphalite à tiques) est endémique dans les zones rurales boisées de plusieurs pays de l’Europe Centrale, que l’on appelle «ceinture de la TBE» (l’Autriche, la Suisse, le sud de l’Allemagne, la Hongrie, la République tchèque, la Slovaquie, la Pologne, l’ex-Yougoslavie, la Russie, la Bulgarie, la Roumanie, etc.), mais il y a aussi des foyers en Suède, au Danemark et dans les états baltiques. Le risque est saisonnier: du printemps jusqu’en automne (d’avril à octobre). D’ailleurs, le gouvernement autrichien prévient officiellement les habitants et les touristes e.a. par le biais des pharmacies.

La vaccination est recommandée en cas d’activités de plein air (promenades, trekking, camping, etc.) dans ces régions.

Recommandation du Conseil Supérieur de la Santé8

Le Conseil Supérieur de la Santé conseille aux voyageurs de se faire vacciner lorsqu’ils se rendent dans des zones endémiques et qu’ils font des activités en plein air pendant leur séjour.

French