Qu’est-ce que la TBE?

La TBE (encéphalite à tiques) est une infection virale potentiellement mortelle qui touche le cerveau et la moelle épinière (l'encéphalite est une inflammation du cerveau)1. Elle est causée par le virus de l'encéphalite à tiques transmis par la piqûre d'une tique infectée, Vous pouvez également attraper le virus en consommant des produits laitiers non pasteurisés contaminés.1 Il existe trois sous-types du virus: le sous-type européen ou occidental, le sous-type extrême-oriental et le sous-type sibérien.2,3,4

Le risque d'être infecté augmente depuis le début du printemps jusqu’à la fin de l’automne.3,5

Qu'est-ce qu'une tique? 

Une tique est une créature qui ressemble à une araignée et qui est présente dans l’herbe haute, les buissons et les zones boisées. La tique va essayer de s’accrocher à des passants, surtout aux endroits où la peau est chaude, humide et mince.

Les larves muent en nymphes, qui par la suite se transforment en adultes qui se reproduisent et pondent des œufs. Les tiques ont besoin d’un repas de sang pour passer au stade suivent et aussi pour produire des œufs.3

Souvent, les tiques ne sont pas détectées parce que la tique injecte un anesthésique à l'endroit de la piqûre.6

Quelles sont les conséquences de la TBE?

La TBE (encéphalite à tiques) peut entraîner des complications à long terme et peut être dangereuse pour les personnes de tous âges, des jeunes enfants aux personnes âgées. Les promeneurs, les campeurs et les amateurs de sports en plein air sont particulièrement à risque.8

Symptômes : 

La TBE comporte deux phases. Dans un tiers des cas, la première phase n'est pas observée par le patient.  

  • Phase 1: La première phase de la maladie débute entre 4 et 28 jours après une piqûre de tique et se manifeste par des symptômes grippaux tels que la fièvre, la fatigue, les maux de tête et les douleurs corporelles. Ces symptômes durent entre 2 et 10 jours, suivis par un intervalle asymptomatique de 1 à 21 jours. 3
  • Phase 2: dans la seconde phase, des symptômes neurologiques plus ou moins sévères apparaissent, et la symptomatologie comprend alors forte fièvre, maux de tête, nausées, spasmes musculaires, ataxie (troubles de l'équilibre et troubles de la coordination des mouvements), crises convulsives, paralysie, troubles de la conscience et même coma.3,7
  • Un syndrome post-encéphalitique (PES) de complications neurologiques se développe chez 35 à 58% des patients, causant une morbidité à long terme et affectant la qualité de vie des patients. Cela peut même conduire à un changement radical de mode de vie et entraîner des coûts importants tant pour les patients que pour la société.7

Conséquences possibles de la TBE, associées au syndrome post-encéphalitique (PES)3,7

French